Samedi 12 septembre 6 12 /09 /Sep 10:32


Etrange de revenir ici, de secouer la poussière accumulée depuis neuf mois de blog plongé dans le comas, et que je n'arrivais pas à tenir à jour, noyé dans le travail et dans la vie "du dehors"... Peut-être aussi que mon déménagement récent à l'étranger (certes tout prêt de la France) m'a détourné du marigot politique hexagonal. Il n'empêche: la dernière longue séquence du présent blog ayant été consacré au trucage de l'élection de Martine Aubry en novembre 2008, - j'avais même tenté (en croisant les sources) une description heure par heure du processus de fraude ce soir-là -, je tenais à réagir à la publication d'un livre récent d'investigation confirmant (et même amplifiant) ce que j'avais décrit alors. Les insultes reçues à cette occasion par un militant aubryiste, Abadinte, censément gloire des classements blogosphérique, me reviennent avec un goût amer dans la bouche. Les […]
Par fer - Publié dans : coup de gueule !
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mercredi 10 décembre 3 10 /12 /Déc 20:43


Il est rare que je reproduise un texte in extenso mais celui publié récemment sur un blog par la romancière Anne-Marie Garat est tellement fort que je me permets de le retranscrire tel quel : En 1933, depuis près de trois ans, le Reichstag avalise sans broncher ; les décisions se prennent sans débats ni votes. Von Hindenburg gouverne un coude sur l’épaule des SPD, tétanisés, un coude sur celle des nazis, bons bougres. Hitler n’a plus qu’à sauter sur l’estrade, grand clown des atrocités, impayable dans son frac tout neuf. Qui prétend encore que c’est arrivé du frais matin ? Le sommeil a bon dos, où naissent les songes, et les cauchemars. Mais on ne se réveille pas dans le pire, stupeur, au saut du lit : le pire s’est installé, insidieux, dans le paysage, banalisé par l'apathie ou l’incrédulité des uns, la bénédiction des autres. Des gendarmes brutaux, grossiers, débarquent impunément […]
Par fer - Publié dans : coup de gueule !
Ecrire un commentaire - Voir les 10 commentaires
Mercredi 10 décembre 3 10 /12 /Déc 11:56

Pour une fois, je vais faire de ce qui devait être un simple commentaire sur le blog de l'aubryiste Abadinte, un véritable billet en forme de coup de gueule. Dans un énième billet accusateur anti-Royal (où il lui reproche déjà une future défaite socialiste en 2012), Abadinte écrit en réponse à un commentaire hostile la phrase suivante : "Je ne vois qu'une solution pour ceux qui ne respecteraient pas l'orientation politique du Parti Socialiste : l'exclusion." Très instructif cette réaction et tellement typique de la soupe que nous servent actuellement les apparatchiks (jeunes ou vieux) qui ont pris le PS en otage : Moi qui aime mettre les choses à l'endroit, voilà ce que cela donne en résumé: 1. Royal en tête des motions 29% : personne ne veut constituer une majorité avec elle. Huées au congrès. Qui est exclu ? Personne ! 2. Royal en tête du 1er tour (1er secrétaire) avec 43% des […]
Par fer - Publié dans : coup de gueule !
Ecrire un commentaire - Voir les 14 commentaires
Vendredi 5 décembre 5 05 /12 /Déc 19:20


Comme Rocard, très populaire en son temps, avait été d'abord contenu (1980) puis neutralisé (1988) et enfin détruit (1994) par Mitterrand et ses séides, il semble que le même type de manoeuvre se joue en ce moment contre Ségolène Royal. Bien sûr les deux personnages n'ont pas la même stature intellectuelle (même si, désormais, entre un Rocard un peu sénile et bouffi d'orgueil mal placé et Ségolène Royal, on ne peut que préférer la deuxième). Ils ont tout de même un point commun: celui d'avoir réuni autour d'eux un groupe dynamique de rénovateurs et d'intellectuels prêts à se mettre au service du renouvellement des idées progressistes en France. On ne voyait en octobre que les bisbilles Aubry-Delanoë en oubliant que, dès que les partisans de Royal s'avèreraient de nouveau relativement majoritaires, le jour venu, les ligues dissoutes allaient se reconstituer. Et quelle reconstitution […]
Par fer - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Mercredi 3 décembre 3 03 /12 /Déc 14:41

Décidément, les rebonds sont multiples dans ces affaires d'atteintes aux droits et à la dignité. Dernier relevé ce matin. La réaction de la Procureur de la République locale suite aux multiples descentes de gendarmes avec chiens dans les établissements scolaires : " Les élèves ont peur de ces contrôles, ça crée de la bonne insécurité " ! No comment.
Par fer - Publié dans : Société
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mercredi 3 décembre 3 03 /12 /Déc 13:09

En guise d'addendum à mon billet précédent et pour insister sur le fait que ces violations des droits de l'Homme nous concernent tous, voici le poème d'un pasteur allemand anti-nazi, Martin Niemöller déporté à Dachau, trouvé sur le forum d'Arrêt-Sur-Images : Lorsqu'ils sont venus chercher les communistes Je me suis tu, je n'étais pas communiste. Lorsqu'ils sont venus chercher les syndicalistes Je me suis tu, je n'étais pas syndicaliste. Lorsqu'ils sont venus chercher les sociaux-démocrates Je me suis tu, je n'étais pas social-démocrate. Lorsqu'ils sont venus chercher les juifs Je me suis tu, je n'étais pas juif. Puis ils sont venus me chercher Et il ne restait plus personne pour protester.
Par fer - Publié dans : Société
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 3 décembre 3 03 /12 /Déc 10:17


Village de Tarnac (Corrèze), 11 novembre 2008, 6h00 du matin Mathieu, 27 ans, est réveillé en sursaut par de violents coups contre sa porte. Il ouvre. Une floppée d'hommes encagoulés de la brigade antiterroriste font irruption dans sa chambre. Il est ceinturé, menotté violemment. Tout est fouillé, retourné en tout sens. Les policiers en sont sûrs: Mathieu n'est pas ce brillant étudiant parisien qui a choisi de vivre dans ce tranquille petit village avec des amis par refus de la société marchande et par idéal écologiste et altermondialiste. Il n'est pas ce jeune homme sympathique que le maire salue et que les habitants apprécient. Non ! Il est comme le lui disent les policiers lors d'un interrogatoire musclé, un type qui "a de la merde dans le cerveau parce qu'il a lu des livres." D'ailleurs, il ne reverra jamais son petit garçon. Il pourrira là en prison. Finalement, il est relâché […]
Par fer - Publié dans : Société
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 1 décembre 1 01 /12 /Déc 21:24

Dans l'affaire du journaliste de Libération traité comme un criminel par la justice française pour une simple affaire de diffamation, il était tout à fait prévisible que Sarkozy ponderait un communiqué pour marquer sa préoccupation et son empathie avec la victime, tandis que les Ministères de la Justice et de l'Intérieur resteraient droits dans leur botte sur le mode du "toutes les procédures ont été respectées." En effet, ce n'est pas la première fois que Sarkozy procède de la sorte. Déjà en tant que Ministre de l'Intérieur il signait textes répressifs sur textes répressifs mais n'hésitait pas à montrer sa mansuétude sur des cas individuels. En 2006, à des opposants qui lui citaient des cas concrets d'étrangers répondant à tous les critères objectifs de régularisation mais non régularisés pour des sombres histoires de quotas, Sarkozy répondait, face caméras, qu'il serait prêt à […]
Par fer - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 30 novembre 7 30 /11 /Nov 14:31


"La révolution française n'est pas terminée" écrivait Vincent Peillon. A voir la politique du pouvoir actuel, on se dit qu'il va même bientôt falloir la recommencer de zéro. Sur la questions des libertés publiques par exemple, Sarkozy est le premier chef de l'Etat depuis de Gaulle à avoir utilisé le qualificatif d'outrage au chef de l'Etat. Un quidam a même été récemment condamné en justice pour avoir insulté Bernard Kouchner, insulte que celui-ci n'avait même pas entendu. C'est un policier de l'escorte qui a lancé la procédure ! Sur la question des libertés individuelles, la situation apparaît comme encore plus dramatique car finalement peu médiatisée. A part l'affaire Outreau et l'hallucinante récente affaire de cet ancien directeur de Libération menoté, outragé, humilié pour une simple affaire de plainte en diffamation contre son journal, on n'en parle guère. Pourtant, les […]
Par fer - Publié dans : Société
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Samedi 29 novembre 6 29 /11 /Nov 14:58

Eh bien voilà, on a donc grâce à Rue89 la confirmation de ce que nous avons hurlé sur ce blog cinq jours durant, à savoir que la Commission de récolement était une plaisanterie pour les gogos et que tout s'était joué dans un rapport de force politique. Je retranscris pour la bonne bouche cette phrase d'un très proche de Martine Aubry : "Les résultats, ils n'existent pas! Il n'y a que les journalistes pour croire qu'il y a eu une vraie commission de récolement..." Et celle-là encore venant d'un membre de la dite pseudo-commission : "Vous n'imaginez pas dans quelles conditions on a travaillé, on n'avait même pas les copies des PV de toutes les fédérations avant la commission de récolement. C'est la majorité politique qui a tranché, pas les règles juridiques. Voilà la vérité historique, on ne saura jamais qui a gagné." Sans commentaire.
Par fer - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Vendredi 28 novembre 5 28 /11 /Nov 18:01


Le sarkozysme est triste. Le sarkozysme est aigri. Le sarkozysme, c'est le ressentiment permanent. Déjà un spécialiste du comportement gestuel des politiques (cf. l'intéressant documentaire belge: "Coupez le son" consacré à ces sujets) avait remarqué combien chez Sarkozy, quand il s'exprime, les expressions de contrariété, de colère et de tristesse sont dominantes. Des correspondants de la presse étrangère couvrant la Campagne présidentielle 2007 avaient aussi remarqué combien les meetings de Sarkozy respiraient cette pesanteur, cette aigreur. Ils en avaient même prédit une défaite probable: lourde erreur sur les dispositions mentales de la population française. Le sarkozysme est un régime de la stigmatisation permanente. La plupart du temps, Sarkozy montre du doigt: tantôt les juges, tantôt les banquiers, tantôt les jeunes des banlieues... en fonction de ce qui l'arrange. Cette […]
Par fer - Publié dans : Politique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 27 novembre 4 27 /11 /Nov 09:27


Entendu ce matin dans une radio nationale, la représentante officielle d'un nouveau syndicat: le Syndicat des Travailleurs du Dimanche. Cette organisation qui revendique déjà 2000 adhérents défend avec véhémence le projet de loi sur le travail le dimanche au nom de la liberté laissée à chacun de travailler "s'il en a envie". Sa présidente, modeste salariée de la grande distribution (1200 euros / mois) nous explique qu'elle peut gagner jusqu'à 400 euros supplémentaires par mois grâce à ses dimanches payés double et s'en prend violemment aux vieux syndicats et politiques récalcitrants les accusant de vivre encore au "début du siècle" (on suppose qu'elle pense au XXe siècle: la loi sur le Dimanche chômé date de 1906 sous le gouvernement Clemenceau). Peut-il y avoir symptôme plus manifeste de la "sarkozysation" des esprits ? D'autres ont déjà écrit mieux que moi l'aberration à la fois […]
Par fer - Publié dans : Société
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires

Présentation

Catégories

Recherche

Journaux - Abonnement

Wikio - Top des blogs - Politique
Paperblog





 
Add to Technorati Favorites


Ajoutez ce blog à votre agrégateur




http://www.wikio.fr


Syndication

  • Flux RSS des articles

D'une Résistance à l'autre


Blogroll de Criteo

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus